Retour vers l'index  IntroductionNouvelles du monde animal et du siteEspèce menacéesEspèces cachéesLiens

L'Ours polaire


Ours Blanc affalé sur rocher (14 ko)L'Ours polaire ou Ours blanc est une évolution de son cousin, l'Ours brun. Il s'est adapté à son habitat naturel, l'Arctique et profite de sa couleur blanche pour mieux se camoufler. Cette créature magnifique, l'un des plus grands carnivores terrestres, est considérée comme un mammifère marin (dauphin, baleine, orque), bien qu'elle passe la plupart de son temps sur la terre ferme.
Classé dans les espèces à risque à cause d'une chasse exagérée, il en reste tout de même un nombre estimé à 30'000 dans le monde, dont la moitié au Canada. Maintenant l'exploitation de l'Ours blanc est contrôlée, stabilisant ainsi sa population.

Classification
Classe : Mammifères
Ordre : Carnivores
Famille : Ursidés
Nom latin : Ursus maritimus

Mensuration
Longueur : 2.00 - 3.00 m
Hauteur : 1.00 m
Poids : 300 - 600 kg
La femelle est plus bien plus petit que le mâle
Le plus gros mâle pesait environ 1 tonne et mesurait 4.00 m de long !

Aspect physique
L'Ours polaire est recouvert d'une épaisse fourrure qui varie de blanc à jaune pâle, facilitant son camouflage pour chasser. En dessous, sa peau est noire. Il possède une grande couche de graisse qui associée à sa double couche de poils le protège complètement du froid.
Cet animal est extrêmement musclé et puissant. Il possède une tête plus profilée et proportionnellement plus petite que celle des autres ours, des petites oreilles et une courte queue. Quadrupède, les pattes avant sont légèrement palmée, très larges et utilisées comme nageoires, alors que les pattes arrières sont plus petites et servent à le diriger dans l'eau.
Sa dentition est particulièrement adaptée à une régime carnivore.

Habitat et distribution
Dans les régions Arctique (hémisphère nord), plus particulièrement au Canada, Alaska, Groenland, Sibérie et Norvège.

Nourriture
C'est un carnivore. Repas composé principalement de phoques, de jeunes morses, de poissons et quelquefois d'oiseaux. Dès la fonte des glaces, il est obligé de manger des végétaux. En fait, son estomac est étudié pour garder en réserve un excédent de nourriture survenu pendant l'hiver afin de survivre en mangeant très peu pendant le printemps et l'été, lorsque les repas consistants se font plus rares.

Performance
Il peut courir à 40 km/h sur la terre ferme et nager à 10 km/h dans l'eau. Il possède une excellente résistance physique, nageant ou marchant pendant 100 km sans se reposer. Il est adapté à la vie marine et peut rester 2 minutes sous l'eau à des profondeurs de 5 mètres. Lors de la plongée, les oreilles et les narines se bouchent, mais Ours blanc avec petits pas les yeux afin de repérer des proies éventuelles.

Vie sociale
L'Ours blanc vit généralement en groupe, possède une unité familiale très développée et adore jouer avec ses petits. Sinon il passe son temps à chasser. Si beau soit-il, c'est tout de même un animal agressif et il ne vaut mieux pas l'ennuyer.

Reproduction
La maturité sexuelle est atteinte à 4 ans pour la femelle et à 6 pour le mâle. L'accouplement se passe au printemps. Plus tard, durant l'hiver, madame Ours blanc donne généralement naissance en moyenne à 2 mignons oursons (aveugles, glabres et édentés) qui pèsent moins d'un kilo chacun. Elle les garde et les nourrit pendant environ 2 ans, puis elle se prépare à un autre accouplement.

Peluche Ours BlancPrédateur
Certains grands mammifères marins, comme le Morse ou l'Orque.

Statut actuel
IUCN : LR - "Faible risque"
Il n'y a pas si longtemps, l'Ours blanc était extrêmement menacé par l'homme à cause de sa fourrure soyeuse, ainsi que sa peau. Depuis peu, la chasse a été sérieusement réglementée et contrôlée. Ainsi, le nombre de spécimen croît chaque année et atteint maintenant un niveau respectable. Notons tout de même qu'il s'en est fallu de peu.

Plus d'infos
Un coup de patte sur the Bear den (en anglais) et vous découvrirez l'Ours polaire et ses cousins.

[ Choisir une autre espèce menacée ] [ Retour au sommet ]