Retour vers l'index  IntroductionNouvelles du monde animal et du siteEspèce menacéesEspèces cachéesLiens

Le Loup de Tasmanie


BenjaminSituée au sud-est de l'Australie, l'île de la Tasmanie est souvent le refuge d'animaux étranges. Le Loup de Tasmanie (ou Thylacine) en fait partie. Il est particulièrement bizarre physiquement et ce n'est pas un loup, mais un marsupial normalement disparu depuis une soixantaine d'années à la suite d'une chasse impitoyable menée par l'homme. Néanmoins, on continue à trouver des traces de pas et on pense qu'il survit quelque part caché dans la nature.

Historique
Ce marsupial était largement répandu en Australie, en Nouvelle Guinée et en Tasmanie il y a plusieurs milliers d'années. La compétition avec le Dingo a rapidement contribué à son extinction dans les 2 premiers endroits. Heureusement, son ennemi naturel ne squattait pas la Tasmanie, ce qui lui a laissé une chance de survie. Mais dès le 19ème siècle, il a été rendu responsable de massacre perpétré sur des moutons et c'est l'homme qui a pris le relais de la nature en exterminant cet animal jusqu'en 1910 environ, d'autant plus facilement qu'une récompense était offerte à celui qui le tuait. Le dernier spécimen vivant a été capturé en 1933 et a été gardé dans un zoo. Malheureusement, Benjamin (nom donné à l'animal) est mort quelques années plus tard. C'est l'extinction de l'espèce en 1936.
Néanmoins, l'animal continue d'être observé par quelques indigènes, ainsi qu'en Australie et dans d'autres parties du  monde. Cependant aucun animal vivant n'a été capturé depuis la disparition officielle de la race.

Bouche grande ouverteDescription et mode de vie
Le nom latin du Loup de Tasmanie est thylacinus cynocephalus. C'était le plus grand marsupial carnivore. Comme son cousin le kangourou, il possédait une poche ventrale, mais qui s'ouvrait vers l'arrière afin de protéger plus facilement sa progéniture. Son principal signe distinctif était ses larges rayures foncées sur le dos et la queue contrastant ainsi avec son corps plutôt brun-clair. La partie arrière présentait des points communs avec celle d'une Hyène et sa queue était longue et raide. Sa tête ressemblait à celle d'un gros chien ou d'un loup. Cet animal mesurait environ 1 m de long dont il faut ajouter environ 50 cm pour la queue. Son poids pouvait atteindre plus de 30 kilos. A noter qu'il avait la possibilité d'ouvrir sa mâchoire selon un angle incroyable de 120 degrés environ.
Il chassait plutôt pendant la nuit, seul ou avec un compagnon, mais jamais en groupe. Son régime alimentaire était composé de petits kangourous, de rongeurs, d'oiseaux, de moutons et d'agneaux.

Loup de TasmanieLes preuves
L'existence de cet animal n'est pas à prouver, mais il est possible qu'il ne soit pas disparu en 1936. En effet, depuis 1936 et jusqu'à nos jours, il semble avoir été observé à plusieurs reprises et peut-être photographié. De nombreuses traces de pas caractéristiques (5 doigts comme un tigre) ont aussi été découvertes récemment en Tasmanie.
Des observations ont aussi eu lieu en Australie, voire même en Angleterre, mais ces témoignages sont très peu crédibles.

Existe t'il encore ?
Si l'on excepte les témoignages peu consistants et en admettant qu'il ne reste que très peu d'exemplaires vivants en Tasmanie, il n'est pas impossible que ce marsupial se cache dans un endroit que l'homme moderne n'a pas encore exploré. En fait, il est préférable qu'il reste terré dans un coin et mène la vie paisible qu'il n'a pas eu pendant qu'il était encore répandu dans son habitat naturel !

[ Choisir une autre espèce menacée ] [ Retour au sommet ]