Retour vers l'index  IntroductionNouvelles du monde animal et du siteEspèce menacéesEspèces cachéesLiens

La Bête du Gévandan


Betegeva.gif (14946 octets)C'est sous le règne de Louis XV, plus précisément en 1764, que va sévir une monstrueuse créature du diable. Oeuvrant dans le Gévaudan (la Lozère actuelle), cette bête va faire une centaine de victimes. Quel animal est responsable de ce carnage ?

Historique
L'affaire commence au printemps 1764, lorsqu'une femme se fait attaquer par un "loup". Elle parvient à échapper à la bête, mais les attaques se succèdent et font de plus en plus de victimes. Pour en finir, plusieurs petites battues sont organisées pour traquer le monstre sans succès. Même un détachement de soldat du roi ne pourra le capturer.
Enfin le 1er mai 1765, deux habitants de la région tuent un gros loup. Les autochtones respirent enfin, mais c'est peine perdue, car peu après le massacre recommence. Pour le stopper, le roi envoie son meilleur chasseur pour exterminer cet être "diabolique. Après quelques mois d'une chasse infernale, il tue un énorme loup, mais malheureusemnt, ce n'est toujours pas le bon. L'hécatombe continue.
Finalement, après de nouvelles battues, c'est le 19 juin 1767 qu'un certain Jean Chastel tue un autre loup qui semble être le coupable. En effet, les meurtres s'arrêtent enfin après avoir fait tout de même 100 morts et 30 blessés ! Chose incroyable, il n'y avait que des femmes et des enfants, ce qui rajoute un peu de mystère...

Les preuves
A cette époque, les appareils photos et les caméras n'existaient pas. Mais dans ce cas, les victimes décapitées et déchiquetées ont suffit pour se rendre compte qu'il y avait une "créature malfaisante".

Dessin de la "Bête"A quoi il ressemble ?
D'après les témoignages, cette bête ressemblait à un loup énorme à grosse tête, avec des flancs rouges, une raie noire sur le dos et une queue touffue.

Hypothèse
Plusieurs hypothèses peuvent expliquer cette affaire. D'abord un ou plusieurs loups géants ? Malheureusement, les loups sont timides et n'attaquent pas l'homme, surtout pas une centaine de personnes en 3 ans. En plus, la nature des blessures (décapitations et éviscérations) ne les incriminent pas. D'autres animaux ont été évoqués, notamment un singe géant, une hyène ou un animal mi-tigre, mi-lion.
Autre possibilité, celle d'un homme déguisé en loup qui pour une raison quelconque s'est livré à cet acte de folie, mais l'hypothèse la plus vraisemblable semble la suivante. A l'époque, les meurtres religieux étaient légions. Après analyse de la longue liste des victimes, il apparaît que tous les gens tués étaient des Catholiques. Ainsi le tueur du dernier loup, Jean Chastel aurait dressé des bêtes mi-chien, mi-loup afin de perpétrer ces crimes divins commandités par on ne sait qui !

Conclusion
Malheureusement pour les amateurs de bêtes mystérieuses, il ne semble pas que la créature soit un de tigre à dents de sabre ou un lion échappé du zoo. Il semble probable que la main de l'homme soit à l'origine de cette affaire et que le "mythique" loup n'ait été qu'un alibi afin de perpétrer ces monstrueux crimes à but religieux.

[ Choisir une autre espèce menacée ] [ Retour au sommet ]