Retour vers l'index  IntroductionNouvelles du monde animal et du siteEspèce menacéesEspèces cachéesLiens

Le Calmar géant


Les marins ont depuis bien longtemps rencontré ce monstre des mers, le représentant sous les formes les plus diverses. Il est vrai que cet animal est plutôt étrange physiquement avec ses tentacules, son bec et ses grands yeux. Responsable supposé de nombreuses attaques sur des bateaux, il n'est peut-être pas si agressif que cela.
On en connaît très peu sur la vie du Calmar géant, car il vit plutôt à moyenne profondeur et apparaît rarement à la surface. En général, on repêche son cadavre en pleine mer ou échoué sur une plage. Il a été très rarement observé vivant et n'a jamais été capturé.

Historique
Les premières rencontres avec le Calmar géant ont dû avoir lieu dès que les hommes ont commencé à naviguer en pleine mer. Les marins racontent notamment plusieurs histoires de combat à mort nocturne avec des Cachalots. Cela devait être effrayant.
Il est possible que ses fouets tendus hors de l'eau puissent être à l'origine du "Serpent de mer", bien que le Calmar s'aventure extrêmement rarement à la surface.

Description et mode de vie
Son nom latin est architeuthis dux.
Le plus grand cadavre de Calmar géant mesurait 18 m de long, dont 6 m pour le corps et 12 mètres pour les 2 longs tentacules (fouets). Il pesait environ une tonnes. C'est le plus grand invertébré de la planète. On ne sait pas la couleur exacte de l'animal. Il possède deux yeux grands comme des ballons de basket et un bec corné qui ressemble beaucoup à celui d'un oiseau.
Le corps est muni de tentacules avec des ventouses. Les 2 fouets se terminent en forme de spatule ressemblant étrangement à une tête de serpent.
Il n'est pas aussi agressif que les livres ou les films le laissent supposer. En effet, c'est plutôt le Cachalot qui le traque et non l'inverse. De plus, il n'est pas prouvé qu'il aie intentionnellement attaqué et coulé des embarcations.

Où est-il ?
En réalité, le lieu de prédilection du Calmar est inconnu. On ne peut que se baser sur les endroits où son cadavre s'est échoué ou bien a été repêché. Ainsi, il est découvert dans l'Atlantique Nord (Labrador, Norvège, Açores), dans le Pacifique Nord (Japon, Hawaii, Californie). Mais aussi au Sud, principalement en Nouvelle-Zélande.
On suppose qu'il voyage à moyenne et haute profondeur, entre 300 et 4'000 m. Cela expliquerait qu'il n'est jamais remonté vivant dans un filet ou bien rarement observé à la surface comme la plupart des animaux.

Les preuves
Cet animal est bien réel, donc il n'y a pas lieu de douter de son existence. Par contre, personne n'a pu l'étudier de manière approfondie, car il n'a jamais été capturé vivant, ni réellement été observé sur une longue période.
Afin d'apporter des réponses plus concluantes sur le mystère de ce céphalopode, des scientifiques ont utilisé des caméras placées sur des Cachalots. En effet, il est connu que le Calmar géant est la nourriture préférée de ce cétacé. Le succès de cet entreprise a été très mitigé. D'autres expéditions sont à l'étude.

Conclusion
Il est intéressant de constater que le Calmar géant est l'un des plus grands animaux vivants sur notre planète, qu'il est relativement répandu et pourtant, il continue à rester aussi mystérieux que la plupart des animaux non-identifiés. Son habitat naturel peu familier ne facilite pas la tâche des gens qui essaient de l'étudier.

[ Choisir une autre espèce cachée ] [ Retour au sommet ]